Simplicité, simplicité et encore simplicité

 

Si, porté par l’enthousiasme et par ma nature trop mentale, je vous déroute, au cours de ce week-end d’initiation vers des constructions intellectuelles complexes et que vous n’arrivez plus à me suivre, n’hésitez pas à m’interrompre pour me rappeler que le Reiki est d’une absolue simplicité et qu’il n’est guère nécessaire de disséquer ses composants pour le pratiquer. Il s’agit ici de comprendre avec le cœur et non avec la tête.

 

Rappelez-vous l’histoire de cet évêque qui avait décider d’évangéliser 3 sauvages qui habitaient sur une île.

 

Alors qu’il revenait vers la rive, les 3 sauvages le rattrapèrent, marchant sur les eaux, pour lui demander quelques précisions sur la descente du saint esprit sur la terre.

 

Voici une petite anecdote qui illustre bien la grande simplicité du Reiki :

 

Madame Takata avait l'habitude de beaucoup parler lors des stages de Reiki. Lors d'un stage d'initiation au premier niveau, elle passa tout le premier jour à raconter ses expériences. Bien sûr, elle avait donné les deux premières initiations, mais elle n'avait pas encore montré à ses élèves comment se déroulait une séance de Reiki, comment poser les mains et pendant combien de temps. Le deuxième jour de stage se déroula de la même manière. À midi, l'un de ses élèves s'impatientait et lui demanda comment se donnait le Reiki. Elle posa sa main sur l'élève et dit : "Reiki ON", puis elle leva la main et dit : "Reiki OFF".

 

Par la grâce des initiations, lorsque vous posez les mains, l’énergie passe. Vous ne vous inquiétez de rien, nous ne vous posez pas de questions sur la qualité de votre état de conscience et sur le fait que vous soyez, ou non, dans un état de non pensée, vous ne visualisez rien, vous ne faites aucun effort. Le lien avec la réalité du monde Divin est là, vous servez de pont. Le reiki passe et sait comment aider au mieux votre patient. Ce que vous pouvez faire de mieux…..   est de ne rien faire d’autre que de poser les main, de ne pas intervenir.

 

En fait, si vous désirez ardemment un effet, que cela soit le rétablissement de votre patient ou un changement de votre état de conscience, le résultat pourrait être moins efficace !  Ayez confiance dans l’intelligence du Reiki qui sait bien mieux que vous ce qui est bon pour votre patient.

 

Dans le monde mental et phénoménal, le mieux est parfois l’ennemi du bien. L’enfer est pavé de bonne intention. Ce que vous demandez n’est pas toujours ce dont votre patient à besoin.

 

Abandon    Non Intervention   Silence    Confiance   tels doivent être nos maître mots. 


 

Précédent                                                                                             Suivant